Se lancer dans l’aventure de la création d’un parc automobile n’est pas ce qu’il y a de plus simple. Réussir un tel projet implique d’avoir un système de gestion infaillible qui prend en compte l’ensemble des pôles importants inhérents à une gestion de parc automobile. En tout, ces pôles sont au nombre de 5.

Le service de transport

Des parcs automobiles, il en existe plusieurs. Cependant, chacun tire sa particularité de la nature du service de transport qu’il propose. Votre gestion doit commencer par une définition claire de ce paramètre.

En effet, un parc automobile pour transport de passagers ne comportera pas la même flotte qu’un parc automobile pour transport de marchandises. Dans un cas comme dans l’autre, il faudra :

  • renseigner les documents de transport ;
  • satisfaire aux contraintes liées à la nature du service proposé ;
  • faire respecter scrupuleusement les conditions de transport en termes de sécurité et d’entretien dont vous trouverez l’essentiel sur ce magazine automobile. Cela vaut autant pour vos clients dans le cadre d’un parc automobile pour véhicules de transport personnel que pour vos conducteurs dans le cadre d’un parc de véhicules de transport de marchandises ou de manutention.

La géolocalisation

Pouvoir suivre vos véhicules où qu’ils se trouvent est un critère primordial dans la gestion d’un parc automobile. Cela vous permet de connaître toutes les contraintes routières auxquels ils seront soumis :

  • état des routes ;
  • barrière de contrôle ;
  • point de pesage routier ;
  • point de péages routiers ;
  • climat et relief.

Par-dessus tout, la géolocalisation est un moyen de suivre tous vos véhicules pour vous assurer que l’itinéraire est bien respecté ou pour connaître le nombre de kilomètres parcourus.

Le choix des véhicules

Dès lors que vous connaissez la nature du service de transport que vous souhaitez proposer ainsi que les contraintes liées à l’espace géographique dans lequel les véhicules sont censés rouler, vous pouvez choisir de façon plus optimale vos véhicules.

Il faudra donc que le type de véhicule de transport que vous choisissez respecte plusieurs niveaux de contraintes à savoir :

  • les contraintes techniques (pneus en bon état, pneus de secours présents, signalisation sonore et lumineuse en bon état, matériel de sécurité de type extincteur, triangle de sécurité disponible, matériel de premier de secours disponible, etc.) ;
  • les contraintes logistiques (carburants) ;
  • les contraintes administratives (étiquetage et marquage effectués, documents du véhicule, du chauffeur et de la marchandise présents).

La gestion du personnel

Gérer un parc automobile, ce n’est pas uniquement s’occuper du bon état et de la régularité des véhicules. La gestion du personnel en est partie intégrante. Il convient de rappeler que le personnel d’un parc automobile ne se limite pas aux chauffeurs. Il faut également compter le personnel administratif, les mécaniciens et éventuellement les Hommes Tout Main ou HTM.

Les moyens technologiques et logistiques

Dernier point primordial dans une gestion de parc automobile, la gestion des moyens technologiques et logistiques participe pleinement à l’optimisation de la gestion du parc lui-même. Il s’agit de tous les systèmes utilisés pour :

·         la gestion du transport (documents de transport et de traçabilité) ;

·         la gestion des ressources humaines (emploi du temps de travail et jours de repos) ;

·         la gestion de la maintenance ;

·         la gestion des stocks (pièces de rechange, etc.).